À quoi ressemble une piqûre de punaise de lit ?

punaise de lit

Les punaises de lit sont des insectes hématophages. Autrement dit, elles se nourrissent de sang humain. Elles sont cachées dans la literie, dans les recoins des meubles ou dans des endroits à l’abri de la lumière. Elles mordent principalement leur victime pendant la nuit. Elles laissent également des traces sur le lit qui permettent d’identifier leur présence. Des marques sont aussi présentes sur le corps de la victime. À quoi ressemblent-elles ?

Comment mordent les punaises de lit ?

La chaleur émise par le corps humain attire les punaises de lit. Ces insectes se servent de leur rostre pour sucer le sang de leur victime. À l’aide de ses aiguillons, ils percent 2 trous minuscules sur la peau. Le premier trou sera injecté de sa salive qui agit comme de l’anesthésie et de l’anticoagulant. Le second servira pour aspirer le sang. Ce processus dure entre 3 à 10 minutes en fonction de leur appétit.

Les punaises de lit sont principalement actives pendant la nuit. Elles se nourrissent tous les 5 à 10 jours ou toutes les nuits. Ainsi, elles peuvent mordre leurs victimes à n’importe quelles heures. Ces insectes peuvent piquer jusqu’à 90 fois dans le cas où ils seraient très affamés.

Les signes de son passage apparaissent après quelques heures. En effet, l’anesthésie contenue dans leur salive empêche la victime de ressentir immédiatement la piqûre. De plus, les démangeaisons dépendent de la morsure. Certaines personnes n’éprouvent pas cette sensation alors que d’autres peuvent avoir des éruptions cutanées.

En outre, l’insecte se déplace sur le corps à la recherche de vaisseaux sanguins. De ce fait, les piqûres de punaises de lit peuvent être en grappe ou suivent une ligne droite. Elles dépendent du trajet de l’insecte. De plus, elles sont généralement groupées et rarement isolées. Des informations supplémentaires sont disponibles sur punaise-experts.fr.

Comment différencier la piqure de lit à celle des autres insectes ?

La piqure punaise de lit ressemble à celle du moustique ou de la puce. Elle prend la forme d’un bouton rouge qui provoque des démangeaisons. Cependant, la taille de cette bosse varie en fonction de la durée de la morsure ainsi que des parties du corps piquées. Cet insecte parcourt le corps de façon linéaire, ses morsures sont présentes sur le cou, les bras, le dos et sur les jambes.

La peau peut présenter des petits ou de gros boutons regroupés en forme de grappe ou alignés. Ils peuvent aussi devenir des boursouflures rougeâtres. Dans cette optique, la principale différenciation de cette morsure à celle de la piqure de puce repose sur la couleur de la bosse. Elle est entièrement rouge et indolore au moment de la morsure.

De plus, les signes d’une piqure de puce de lit apparaissent tardivement. Les victimes ne remarquent les boutons que le lendemain de la piqûre ou après quelques semaines. Ils sont différents des autres morsures d’insectes. En guise de comparaison, pour une piqure d’araignée, la sensation de démangeaison est passagère, le bouton gonfle rapidement.

En outre, ces morsures ne sont pas isolées comme ceux des puces ordinaires. Ils sont présents sur tout le corps, ils sont également plats. Les premières morsures sont plus intenses que les autres. Par ailleurs, des réactions allergiques comme les éruptions cutanées sont identifiées chez certaines victimes.

Les symptômes provoqués par les piqûres de punaises

Contrairement aux autres insectes hématophages, les piqures de punaises ne transmettent pas de maladies. Cependant, elles provoquent des maux qui permettent de détecter leur présence. Des problèmes de sommeils ou d’insomnie sont principalement éprouvés par les individus qui sont continuellement piqués. Ils sont dus aux démangeaisons et à l’angoisse de ressentir ces insectes sur le corps.

Ces sensations irritantes provoquent aussi des problèmes dermatologiques qui sont causés par les grattages. L’hypersensibilité aux substances contenues dans la salive de l’insecte donne également naissance à des éruptions cutanées ou des chocs anaphylactiques dus à une réaction allergique importante.

Par ailleurs, le bouton puce de lit peut irriter intensément la peau. Il peut également entraîner des zébrures dues aux grattages. La victime ressent une brûlure avant que la morsure n’enfle. Néanmoins, la peau de certains individus piqués ne présente pas de marques, ils ne ressentent pas de démangeaison.

Comment soigner les piqûres ?

Les piqures de punaises de lit provoquent des sensations d’irritation désagréables sur la peau. La personne piquée peut les soulager en nettoyant la zone mordue à l’aide d’un antiseptique. Un lavage avec de l’eau et du savon permet également réduire cette sensation. Cependant, elle doit appliquer une crème à base de calamine pour réduire les démangeaisons.

D’autres remèdes naturels permettent aussi de traiter la morsure de puce de lit bouton. L’utilisation du vinaigre, de la dentifrice, ou du bicarbonate de soude associée à de l’eau soulage les démangeaisons et les sensations de brûlure. Du jus de citron peut également être appliqué sur la piqure, car il possède des propriétés anti-inflammatoires.

Dans le cas d’une réaction allergique intense, la personne doit consulter un médecin et suivre un traitement spécifique. L’apparition des punaises de lit n’est pas due à l’insalubrité, cependant le nettoyage des meubles infestés permet de les éradiquer. Entre autres, le lavage de la literie est de mise. Les recoins des meubles ainsi que la maison doivent aussi être passés à l’aspirateur.

Quels soins pour vos problèmes de peau ?
Comment se débarrasser des vergetures ?