Existe-t-il un lien entre alimentation et acné ?

Qui ne voudrait pas d’une peau parfaite sans taches ni boutons ? Pourtant à un certain âge, notamment à la puberté, le phénomène de la poussée d’acné atteint la majorité des adolescents. Ceci est dû à une sécrétion en excès de sébum, générée par la production hormonale. Mais, si certains retrouvent une peau saine une fois cette période passée, d’autres quant à eux ont beau utilisé divers crèmes de soin prescrites par le dermatologue, mais n’y parviennent pas. Et si l’alimentation y était pour quelque chose ? Dans cet article, vous en saurez davantage sur les liens existants entre les aliments et l’acné.

Mais au fait, qu’est-ce qui cause l’acné ?

La poussée acnéique peut être déclenchée par différents facteurs, notamment si vous n’êtes plus dans la période de la puberté. Certains chercheurs pensent que la génétique a aussi son rôle à jouer dans ce phénomène. Toutefois, sans véritable preuve scientifique, cette hypothèse ne peut encore être confirmée. D’un côté, le stress n’est pas à omettre. Comme il influe beaucoup sur les flux hormonaux, il est très probable qu’il soit l’une des causes d’une forte sécrétion de sébum. En outre, le développement de bactéries dans les follicules peut également être à l’origine de l’apparition de l’acné. C’est pour cela d’ailleurs, qu’il est fortement conseillé de se nettoyer quotidiennement le visage en fin de journée, surtout si celui-ci est maquillé. Enfin, comme vous le savez déjà, il est tout à fait logique qu’il existe un lien entre acné et alimentation. Il va sans dire qu’une insuffisance d’apport en aliments équilibrés peut entraîner des imperfections et faire apparaître les boutons.

Que manger alors ?

Pour une peau zéro défaut, surveillez votre alimentation. Veillez à ce que celle-ci soit variée et saine. Notez alors qu’un repas équilibré est riche en acides gras d’oméga-3, que vous pouvez trouver dans les poissons gras, les noix, les graines de chia, les noisettes… Par ailleurs, ayez un apport suffisant en antioxydants et en fibres, surtout si votre peau est à tendance acnéique. Consommez donc des fruits foncés comme les raisins rouges ou les myrtilles ou des aliments riches en vitamine A et E (avocat, cresson) et riches en bêtacarotène. Enfin, faites le plein en zinc pour réduire les inflammations et les imperfections, en mangeant des légumes verts.

Quels aliments éviter ?

Si certains aliments sont à consommer en quantité élevée, d’autres sont à modérer. C’est le cas des produits laitiers, plus particulièrement le lait de vache. En guise de substitut, vous pouvez essayer les produits sans lactose, notamment ceux à base de soja, coco, amande. Ce qu’il faut surtout, c’est une alimentation dont l’indice glycémique est faible. Tout ce qui est produits transformés et riches en sucre est, par conséquent à diminuer (pain blanc, riz blanc, chocolat, pomme de terre, etc.).

Mycoses de l’été : comment les prévenir ?
Acné et été : les bons réflexes pour éviter la poussée d’acné post-soleil