Première consultation chez le chiropracteur : comment ça se passe ?

Pour une amélioration de son bien-être, consulter un chiropracteur est conseillé. Ce professionnel de santé est en mesure de vous proposer une intervention personnalisée pour traiter ou soulager de nombreux maux ou maladies

Qu’est-ce que la chiropractie ?

C’est un traitement thérapeutique qui consiste à manipuler certaines parties du corps en particulier la colonne vertébrale afin de soulager des douleurs périphériques et vertébrales. La chiropractie agit sur d’autres problèmes de santé comme les insomnies, les migraines, la spasmophilie, les troubles digestifs et nerveux…

Que faire avant de consulter un chiropraticien ou chiropracteur ?

Il est important de savoir le motif de consultation chez un chiropracteur. La chiropractie est recommandée pour les personnes qui ont des hernies discales, des douleurs au niveau du cou ou du dos, des maux de tête et des problèmes au niveau des muscles et de l’articulation. Le chiropracteur est un professionnel de santé de premier contact ce qui signifie que pour avoir un rendez-vous chez lui, il n’est pas obligatoire de passer par un intermédiaire. La première séance chez le chiropracteur est souvent le plus longue, car il est essentiel d’effectuer certains examens médicaux. En fonction de votre situation, il faut faire environ cinq ou dix séances.

Déroulement d’une première consultation chez un chiropraticien

Pour établir un diagnostic de l’affection du patient, le chiropracteur va procéder généralement en trois étapes qui sont la détection du problème de santé, la correction et la prévention des autres problèmes. Au moment de la première visite, le chiropracteur effectue un historique médical du patient en lui posant des questions sur l’état civil et les habitudes de vie, la raison de la consultation et les pathologies du patient. Il observe ensuite la courbure et la posture ainsi que les éventuelles rougeurs et les gonflements sur son corps. Le chiropracteur réalise également les examens cliniques de routine tels que l’auscultation du poumon et la prise de la tension artérielle. Il fait des Tests neurologiques et orthopédiques et il peut demander des examens complémentaires comme l’échographie, les analyses laboratoires ou la radiographie. Le chiropracteur réalise un examen physique détaillé de la zone affectée en examinant les ligaments, les tendons et les muscles, en observant la souplesse de l’articulation et les positions douloureuses…

Par la suite vient les examens chiropratiques proprement dites. Ils consistent à manipuler les colonnes vertébrales et les articulations. La chiropractie a des équipements et des matériels spéciaux à cette manipulation. Le soin se fait généralement sans médication. À la fin de la séance chez le chiropracteur, il peut donner des recommandations sur les habitudes de vie à adopter, la nutrition et la posture.

Kiné, ostéo, chiropraticien : comment s’y retrouver ? Les nuances…
L’ostéopathie : elle aide aussi en cas de troubles digestifs