Les masques en tissu protègent-ils du variant anglais ?

Les masques en tissu

Depuis l’apparition du variant anglais de la COVID 19, il est devenu plus qu’impérieux d’utiliser des masques pour se protéger. Mais cette protection ne peut se faire qu’avec des outils recommandés par les autorités sanitaires. Le Haut Conseil de la Santé Public (HCSP) a d’ores et déjà préconisé d’éviter le port de certains masques en tissu dont l’efficacité n’est pas garantie. Logiquement, tous ne sont pas concernés. Voici plus d’explications.

Quels sont les masques en tissu efficaces contre le variant anglais du coronavirus ?

Pour vous protéger contre la COVID 19, il existe plusieurs catégories de masques faciaux : les masques de protection respiratoire (FFP1, FFP2,…), les masques chirurgicaux et les masques en textile. Le fait est que tous n’offrent pas une protection assurée à 100% contre le virus. Depuis que le nouveau variant anglais, plus transmissible que le précédent, a fait son apparition en France, l’efficacité des masques en tissu est remise en cause. Toutefois, en visitant le site Masques.direct, vous retiendrez votre souffle.

L’avantage le plus flagrant des masques en textile est qu’ils sont utilisables plusieurs fois, après lavage. Aussi, les plus jeunes et les enfants peuvent également avoir des cache-nez adaptés à la taille de leur visage. En dehors des masques de protection respiratoire et chirurgicaux, certains masques en textile industriellement fabriqués, garantissent une forte protection.

En effet, le tout dépend de leur capacité de filtration et de l’expérience du fabricant. Contrairement à ce qui se raconte sur les réseaux sociaux, concernant les masques en tissu, il est important de clarifier que le HSCP ne déconseille que le port des masques faits maison ne répondant pas aux normes de filtration. Ainsi, pour lutter contre le variant anglais de la COVID 19, il faudra désormais tenir compte de ces critères déterminants pour le choix de vos masques sanitaires, même s’ils sont en textile.

Comment reconnaître les masques en tissu répondant aux normes de filtration ?

Il y a des critères importants que vous devez prendre en considération pour le choix d’un masque en textile réutilisable. Mais avant tout, il convient de notifier qu’en France, il existe deux classes de masques en tissu : les masques de catégorie 1 avec au moins 90% de filtration et ceux de la catégorie 2 avec 70% de filtration. Les premiers sont ceux recommandés par les instances sanitaires et correspondent à ceux fabriqués par des professionnels (plus de détails sur Astuce-sante.fr).

Avant de procéder à l’achat de masques en textile pour lutter contre la nouvelle forme anglaise de COVID-19, vous devez vous assurer qu’ils sont de la catégorie 1. Ils doivent répondre aux normes de l’Association française de normalisation (AFNOR) et permettre une filtration efficace des particules, quelle que soit la saison.

Les masques en tissu de la catégorie 1 fabriqués en France, portent souvent des mentions techniques pour signifier qu’ils sont fabriqués selon les normes de l’AFNOR. Vous trouverez généralement, des cache-nez marqués “SPEC-S76-001”, “UNS1” “NF Masques barrières” ou simplement, “catégorie 1”. En choisissant ces types de masques, vous êtes sûr d’avoir une protection optimale contre le coronavirus.

Quelques conseils pour le choix de votre fournisseur de masques en tissu

Pour l’achat de vos masques en textiles, les conseils suivants vous seront très utiles :

·       préférez un fournisseur qui fait du made in France,

·       contrôlez le nombre de couches de tissu utilisé,

·       vérifiez le grammage et les matières utilisées pour la fabrication des masques en tissu,

·       et surtout, rassurez-vous de ce que leur taux de filtration est dans les normes.

En plus de ces conseils, vous avez la possibilité de choisir un fournisseur tout-en-un. En effet, vous pouvez personnaliser vos masques, à l’effigie de votre entreprise ou avec des insignes et images particulières.

Profiter d’un portail spécialisé en pharmacie en ligne
L’importance de l’accompagnement fin de vie pour personnes âgées