Qu’est-ce que le glutamate de sodium ?

Glutamate de sodium

Le glutamate est connu comme étant un acide aminé qui est naturellement présent dans l’organisme. Il est aussi retrouvé dans divers aliments ? Il est réputé pour être un neurotransmetteur. En bref, il permet de communiquer avec les neurones et joue un rôle sur la mémoire. Cependant, ce n’est pas un ingrédient purement bénéfique. Que faut-il savoir d’autre à son sujet ?

Le glutamate, un vecteur de l’obésité

Diverses études scientifiques prouvent que le glutamate a une action sur une des zones cérébrales. Le glutamate de sodium ou e621 agit sur la leptine, cette hormone en charge du stockage de graisse. Son impact sur le cerveau engendre une dépendance notable à l’image de celle de la nicotine. Ce qui conduit le sujet à ingérer encore plus de nourriture. En outre, ce condiment appelé e621 aurait aussi la fâcheuse tendance de perturber le pancréas. De ce fait, l’insuline est secrétée en quantité supérieure. Ainsi, le sujet est en proie à un diabète de type II qui est causé par l’alimentation. Ce dernier favorise l’obésité.

Le glutamate, un impact négatif sur les neurones

Les investigateurs se sont posés la question de comprendre l’impact d’une grande consommation de e621 sur les neurones. Ils ont conclu que cet additif avait la faculté de surexciter les neurones. Ce qui pourrait conduire à une autodestruction en masse. Voici alors une forme de suicide que les scientifiques appellent aisément « apoptose ». Ce problème serait à l’origine des soucis de perte de mémoire ou d’audition. Parfois, le glutamate est aussi à l’origine des crises d’épilepsie. De surcroît, il peut aggraver les maladies dont celles d’Alzheimer ou encore celle de Parkinson.

Sous quels noms le glutamate se dissimule-t-il ?

D’ores et déjà, il faut savoir qu’il n’y a pas qu’une seule variante de glutamate. Différentes sortes sont utilisées en guise d’additifs. L’usage est autorisé par l’Union Européenne et ce condiment se retrouve sous forme de sel (e621 à e625) et d’acide (E620).  Toujours est-il que le glutamate monosodique est le plus redouté d’entre tous. Il est connu sous l’appelation e621, MGS ou GMS. Il figure généralement dans la liste des ingrédients d’un produit alimentaire industriel. Toutefois, personne ne soupçonne ses méfaits. Il faut comprendre que le diabète et les autres problèmes de santé ne sont pas causés par un seul repas industriel. C’est le cumul qui conduit les patients à tomber malades. Par ailleurs, de nombreux restaurants qui prétendent cuisiner sainement peuvent aussi faire usage de cet additif pour donner plus de saveurs aux plats. C’est pourquoi, les nutritionnistes recommandent la cuisine à domicile afin de rester en bonne santé.  

Quel budget prévoir pour l’achat d’un appareil auditif en Belgique
Conseils pour être en forme après l’accouchement