Comment soulager les premières poussées dentaires de mon bébé ?

Votre bébé est d’une humeur atroce. Il pleure et bave beaucoup, ses joues sont toutes rouges, ses gencives grossissent, il a perdu l’appétit… Tout laisse croire qu’il fait ses premières poussées dentaires. En général, les premières dents font leur apparition entre le 4e et le 7e mois ou plus, en fonction de chaque bébé et peuvent durer des jours, voire des semaines. Certains bébés ne ressentent presque rien, tandis que d’autres en souffrent beaucoup. On dit que les douleurs reliées aux poussées dentaires de bébé sont intenses. Que faire pour qu’il ne souffre pas trop ? Il existe bien des solutions efficaces pour apaiser ses gencives.

Lui donner quelque chose à mâchouiller

Pour calmer les douleurs de bébé lors d’une poussée dentaire, la solution la plus connue est l’anneau de dentition ou les bâtonnets glacés fabriqués à base de lait ou de purée de fruits et légumes. Ces derniers sont à placer au congélateur avant de les proposer au bébé. Le froid de l’anneau de dentition adoucit la douleur en quelques instants. Il existe également des objets souples à mâchouiller contribuant à soulager la douleur de votre enfant.  il peut s’agir de jouets ou de doudous, disponibles en pharmacie ou dans des boutiques spéciales pour bébé. Certaines mamans utilisent aussi une tétine de dentition. Bref, à chacun son astuce de grand-mère, mais vous pouvez tout de même trouver un pédiatre avec Geomed pour vous conseiller.

Masser ses gencives

Le massage des gencives reste la solution la plus agréable pour les poussées dentaires de votre bébé. Un massage léger de bien-être avec votre doigt bien propre peut atténuer les douleurs liées à la poussée dentaire. Il existe des baumes ou huiles calmantes pour accompagner le massage. Vous pouvez aussi utiliser une brosse à dents spécialement conçue pour les bébés. Il faut l’appuyer un peu fort sur les gencives pour calmer les douleurs. Dans la même ordre d’idée que le massage, un bain de relaxation peut être très efficace. Faites barboter de l’eau tiède dans la bouche du bébé. Cette solution convient aux enfants un peu plus âgés.

Lui administrer des médicaments

Pour certains bébés, les symptômes peuvent être significatifs : présence de fièvre, écoulements nasaux, vomissements, etc. De simples astuces ne suffisent pas. Il lui faut des médicaments, comme une dose pédiatrique de paracétamol ou doliprane par exemple. Les symptômes des poussées dentaires sont souvent confondus avec ceux de l’otite. En tout cas, n’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin. Il est en mesure d’établir un vrai diagnostic.

Quand et comment commencer la diversification alimentaire ?
Suivre la santé de son enfant : médecin généraliste ou pédiatre ?