Avoir accès aux médicaments à Nantes 24h sur 24 en trouvant une pharmacie de garde

pharmacie de garde

La continuité du service public impose aux officines en France et plus particulièrement en Loire-Atlantique, l’organisation des régimes de garde. Les pharmacies de garde sont alors mises en place pour pallier le manque de médicaments et satisfaire les besoins d’urgence. Ouvertes le dimanche, les jours fériés et la nuit, leur accès en ces périodes exige tout de même quelques précautions.

Comment trouver rapidement une officine de garde à Nantes ?

Pour trouver une pharmacie de garde, vous devriez tenir compte du moment où votre besoin se fait sentir. En effet, la démarche à suivre est différente que l’on se situe en journée ou en soirée. Ainsi, pour les dimanches et les jours fériés, l’officine est accessible exactement comme un jour ordinaire. Vous pouvez vous y rendre sans protocole, ni ordonnance pour acheter vos médicaments. Mais puisqu’elles obéissent à un système de rotation, toutes n’ouvrent pas à la même heure. Cela dit, il vous faut connaître son adresse avant de vous y rendre. Vous pouvez dès lors contacter un service de renseignements téléphoniques pour joindre une pharmacie de garde à Nantes. Toutefois, les officines elles-mêmes affichent sur leur devanture, la liste des établissements de garde ouverts dans leur localité ou dans la zone de Nantes.

En dehors des éventuels changements, la mairie de Nantes détient chaque année, le planning des gardes qu’elle affiche sur ses pancartes extérieures ou sur son site internet. Cependant, si votre besoin s’exprime la nuit, le processus est plus encadré. Pour cause de sécurité, il est impératif de téléphoner à la gendarmerie ou la police pour exposer son besoin en médicaments. Ce sont eux qui entreront en contact avec le pharmacien pour l’informer. Ici, il est obligatoire de garder sur soi une pièce d’identité et une ordonnance, éléments que le pharmacien est en mesure de contrôler par précaution. Très souvent, ce dernier est en dehors de son lieu de travail. Raison pour laquelle il est exigé de se tourner de prime abord vers la police ou la gendarmerie avant d’y aller.

La garde : un régime circonscrit

Les officines de garde se présentent sous deux formes : à volets ouverts et à volets fermés. Une pharmacie de garde à Nantes correspond au service de garde à volets ouverts et n’ouvre ses portes que les jours fériés et le dimanche. Celle à volets fermés quant à elle est un service d’urgence à Nantes qui ne sert ses clients que la nuit. Bien qu’elles dérogent au système normal, les pharmacies de garde sont tenues de vous servir dans les meilleures conditions. Le pharmacien ne peut donc se soustraire à ses obligations au risque de subir des sanctions disciplinaires, pécuniaires, et même pénales. Aussi, une commission médicale régionale se charge de contrôler la mise en place effective de ces services, quitte à en informer les différents réseaux d’information à savoir, les journaux, l’administration locale, etc.

La rémunération des officines

Les officines de garde bénéficient prioritairement d’une indemnité d’astreinte remboursée par la Sécurité Sociale. Elles ont ensuite la possibilité de vous prélever des émoluments de garde. Ceux-ci sont fonction de la période pendant laquelle l’opération s’est effectuée et du fait que vous produisez une ordonnance lors de l’achat. Ainsi, pour un dimanche ou jour férié, de 8 h à 20 h, le montant est de 5 € pour chaque ordonnance présentée. Elle passe à 8 € pendant la nuit, c’est-à-dire de 20 h à 8 h. En revanche, ces montants ne peuvent être soustraits si vous n’avez présenté aucune ordonnance. De plus, vous êtes exempté du paiement si vous fournissez une carte Vitale ou une attestation et il revient à la Sécurité Sociale de le reverser à qui de droit.

Quels traitement peut-on prendre sans ordonnance pour une infection urinaire ?
Traitements contre l’eczéma et le psoriasis : opter pour des solutions naturelles