Comment éviter d’attraper une rhinopharyngite cet hiver ?

soigner rhinopharyngite

La rhinopharyngite, ou simple rhume, est une des maladies les plus courantes de l’hiver. Les symptômes principaux sont la toux, la fièvre et l’écoulement nasal. Cela peut aussi entraîner une certaine fatigue. Pour l’éviter, mieux vaut respecter quelques gestes simples qui permettront de ne pas tomber malade.


Prévenir la rhinopharyngite : gestes barrières


La rhinopharyngite est une infection virale, très commune en hiver en raison de la baisse de nos défenses immunitaires. Elle s’apparente à un rhume et peut aussi bien toucher les enfants (qui peuvent l’attraper plusieurs fois par an) que les adultes. Pour éviter d’avoir à soigner la rhinopharyngite, mieux vaut la prévenir. Pour cela, il suffit de respecter les mêmes mesures de prévention que pour la covid-19 :


  1. Éviter les contacts rapprochés avec les personnes malades.

  2. Se laver régulièrement les mains et utiliser du gel hydroalcoolique.

  3. Porter un masque dans les lieux publics et en réunion.

  4. Respecter une distance de minimum 1 mètre avec ses interlocuteurs.

Transmission et durée de contagion de la rhinopharyngite 


La rhinopharyngite est causée par un virus très contagieux. D’ailleurs, quand on est malade, on peut être contagieux jusqu’à 21 jours. La transmission se fait par les gouttelettes, souvent invisibles, que les personnes projettent en parlant, en toussant ou en éternuant. 


Les personnes malades doivent faire attention à ne pas contaminer leurs proches ou les personnes qui les entourent. Lorsqu’elles se mouchent, elles doivent utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter tout de suite après. Bien sûr, elles doivent aussi se nettoyer les mains après.

Les remèdes contre la rhinopharyngite 


Le traitement de la rhinopharyngite consiste à traiter les symptômes. Comme il s’agit d’une infection virale, les traitements antibiotiques sont inutiles. Plus d’informations sur les remèdes contre la rhinopharyngite chez l’enfant sont disponibles sur cette page


Les remèdes et réflexes à avoir contre la toux :


  • prendre une cuillère de miel ou en mettre dans une tisane au thym pour adoucir votre gorge ;

  • utiliser des pastilles pour la gorge en cas d’irritation ;

  • prendre un sirop antitussif pour la toux sèche ;

  • bien s’hydrater pour réduire les quintes de toux et l’inflammation de la gorge.


Contre la fièvre et les douleurs :


  • le paracétamol est le premier traitement recommandé ;

  • en cas de contre-indication, il peut être remplacé par de l’ibuprofène (déconseillé en cas d’infection des voies respiratoires comme l’angine ou la covid-19, mais aussi chez la femme enceinte, et les enfants).


Contre l’écoulement nasal et le nez bouché :


Pour soigner une rhinite chez l’adulte, il est possible d’utiliser des sprays nasaux à base de cortisone. Néanmoins, ils sont accessibles uniquement sur ordonnance.


Pour les enfants et les bébés, il est préférable d’utiliser du sérum physiologique pour réaliser des lavages de nez et dégager les muqueuses nasales. Si un bébé a la rhinopharyngite, il faut le moucher régulièrement car un rhume mal soigné peut entraîner des complications infectieuses comme la sinusite.


Enfin, les inhalations de vapeurs d’eau peuvent apporter un soulagement temporaire. Il est possible d’y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus, mais seulement en l’absence de contre-indications. Elles sont à proscrire pendant la grossesse et chez les enfants.

Consulter un hypnotiseur à Strasbourg
Quels traitement peut-on prendre sans ordonnance pour une infection urinaire ?