Santé digitale : quels bénéfices pour les patients ?

Santé digitale

Les progrès numériques et technologiques ont eu un impact considérable sur de nombreux secteurs. Il s’agit notamment du commerce, de la GRH, de l’événementiel, de l’immobilier… Récemment, ces progrès ont donné naissance à la santé digitale. Elle se propose de mettre les données numériques et d’autres nombreux outils innovants au profit de la santé. Cette digitalisation des soins profite de bien des manières aux patients.

Plus d’informations

Le premier bénéfice qu’un patient tire de la santé digitale est qu’il sera mieux informé. Il peut se servir d’une Plateforme Santé sur internet ou alors d’une application mobile. Dans les deux cas, il peut se renseigner sur sa maladie et son traitement à sa guise. De plus, il aura accès à des données fournies par de véritables professionnels de la santé. Non seulement les informations dont il dispose sont fiables, mais elles sont aussi continues.

Un vrai gain de temps pour le patient

Il est donc parfaitement apte à comprendre sa maladie et à agir en conséquence. Cet avantage est d’autant plus appréciable dans le cas où il s’agit d’une maladie rare. D’ailleurs, sur une plateforme santé comme Abilis.ch, ces informations permettent aussi au patient de gagner du temps. Il n’aura plus à se déplacer sans arrêt ni à se conformer aux horaires de sa pharmacie. Si vous souhaitez en savoir plus sur le fonctionnement de cette plateforme, cliquez ici.

Plus d’autonomie

Les médecins désirent tous que leurs patients soient plus impliqués dans leur traitement. En effet, l’application rigoureuse de la prescription est une démarche nécessaire voire indispensable à leur guérison.

Des traitements plus efficaces

C’est justement parce qu’elle contribue à l’optimisation de cette démarche que la santé digitale est autant appréciée. Par elle, un patient bénéficie d’un meilleur contrôle sur sa maladie. Il a la possibilité de discuter et de débattre de son traitement avec son médecin. Il est donc beaucoup plus impliqué dans la réussite de son traitement. De nombreuses études attestent que ce genre de procédure occasionne des bienfaits cliniques significatifs sur le patient.

Dossier médical complet

Par ailleurs, par l’intermédiaire d’une Plateforme Santé, il peut mettre sur pied son propre dossier médical. Il y indiquera les vaccins qui lui ont été administré, ses allergies, ses antécédents familiaux, etc. Quand il voudra entrer en contact avec un médecin, son dossier sera plus facilement accessible.

Les conditions d’accès à la téléconsultation

Afin de garantir une prise en charge de qualité, il est nécessaire que le médecin dit « médecin téléconsultant » vous connaisse, ce qui implique que vous ayez eu au moins une consultation physique avec lui (cabinet, domicile patient ou établissement de santé) au cours des 12 derniers mois précédant la téléconsultation.

Des exceptions à cette règle existent cependant. En effet, le respect du parcours de soins pour tout recours à une téléconsultation n’est pas exigé pour :

  • l’accès aux spécialistes en accès direct (gynécologie, ophtalmologie, stomatologie, chirurgie orale ou en chirurgie maxillo-faciale, psychiatrie ou neuropsychiatrie et pédiatrie) ;
  • les patients âgés de moins de 16 ans ;
  • une situation d’urgence.
  •  les patients ne disposant pas de médecin traitant ou dont le médecin traitant est indisponible dans un délai compatible avec leur état de santé. Dans ce cas, il pourra être fait exception au parcours de soins et à l’obligation de connaissance préalable du patient par le médecin pratiquant la téléconsultation. Les patients devront pour cela se rapprocher d’une organisation coordonnée territoriale, qui leur permettra : d’être pris en charge rapidement compte tenu de leurs besoins en soins, d’accéder à un médecin compte tenu de leur éloignement des professionnels de santé, d’être en mesure, dans un second temps de désigner un médecin traitant pour leur suivi au long cours et de réintégrer ainsi le parcours de soins.

Un meilleur suivi

Les professionnels de la santé ne peuvent pas toujours assurer le suivi de la qualité de vie d’un patient. Les indicateurs tels que la fatigue, la qualité du sommeil, les douleurs passagères et la vie sociale sont souvent négligés. Même s’ils sont pris en compte, le patient ne peut se remémorer que les quelques derniers jours avant la consultation. Pourtant, le suivi de sa qualité de vie est très important pour établir un bon diagnostic.

Patients médecins mieux renseignés

Grâce aux outils digitaux et numériques, un médecin pourra se focaliser sur le vécu du patient autant que nécessaire. Il ne sera plus question de considérer uniquement les informations cliniques. Cette vision globale contribue grandement à l’établissement d’un meilleur traitement. D’ailleurs, grâce aux plateformes comme Abilis.ch, un médecin a recours à de nombreuses sources fiables d’aide au diagnostic. La digitalisation des soins de santé garantit donc au patient l’accès à de meilleurs soins et suivis.

Questions médicales : trouver toutes les réponses en ligne
Comment atténuer les douleurs et inflammations articulaires ?